La rémunération de l'architecte

 

vous êtes syndic de copropriété, propriétaire, maître d'ouvrage privé ...

 

  • Vous souhaitez construire, agrandir, modifier votre habitation ou vos locaux professionnels ...

  • Vous avez besoin de conseils, de plans, d'une estimation du coût des travaux avant d'acquérir ou de vendre un bien ...

  • Votre résidence ou votre établissement ont fait l'objet d'un sinistre ...

  • Vous recherchez un professionnel de la construction et de l'agencement ...

  • Vous voulez bénéficier d'un réseau d'entreprises compétentes ...

 

Contactez un architecte ...

 

L'architecte est un professionnel rémunéré en honoraires librement négociés avec le maître d’ouvrage, suivant une lettre de mission ou un contrat.

 

        Trois facteurs pris en compte pour calculer les honoraires :

1- le coût des travaux

2 - la complexité de l’opération

3 - l’étendue et la difficulté de la mission

Le taux de rémunération est libre et découle d’un commun accord préalable entre les parties. Une clause du contrat permet de réguler le coût de réalisation si celui-ci est dépassé, en diminuant la rémunération de l’architecte.

 

        Trois moyens de calculer les honoraires :

1 - au forfait : pour une mission limitée au permis de construire

2 - au pourcentage du coût des travaux : pour une mission complète

3 - à la vacation horaire : pour une mission courte et bien définie (une consultation, une mission de conseil ou d’expertise)

Dans ce dernier cas, les tarifs horaires sont de 75 € HT de l’heure, les prestations étant à définir (prise de cotes, conseil, estimation, ...) et à déduire du montant des honoraires de maitrise d’œuvre, si une mission élargie est confiée par la suite.

 

        Trois bonnes raisons de travailler avec un architecte :

1 - l'architecte perçoit une rémunération transparente (pas de marge réalisée sur les entreprises comme les constructeurs)

2 - un architecte travaille sur mesure en répondant au plus près des souhaits de son client (choix des matériaux, des équipements, des ambiances, ...)

3 - l'architecte accompagne tout au long du projet le maitre de l'ouvrage qui reste le seul décideur de celui-ci

 

        Trois taux de TVA :

1 - pour tous les travaux de rénovation énergétique (éligibles à la liste du CIDD/CITE), le taux est de 5.5%, y compris pour les travaux induits (d'une façon générale, les travaux induits sont indispensables pour atteindre les performances intrinsèques des matériaux et équipements ou sont indispensables pour conserver les fonctionnalités initiales du bâtiment ou permettent de maintenir dans le temps les performances énergétiques des équipement ou matériaux mis en oeuvre). 

2 - pour le reste des travaux de rénovation, le taux est de 10%.

3 - pour le reste des travaux, le taux est de 20%.

Le taux de TVA réduit s'applique également sur une mission complète confiée à un architecte.